STAZIONE CENTRALE MILAN

 

Avec leurs immenses halls d’accueil débordant de stuc et leurs horloges impérieuses, les gares de la fin du XIXe et du début du XXe siècle témoignent avec fierté d’une période révolue. Après les châteaux et les cathédrales, ces monuments urbains tendaient à incarner une ouverture au monde et une confiance dans l’avenir, à une époque dominée par la vapeur, la mécanique et l’innovation.

Aujourd’hui : tel un rocher, la gare de Milan trône en plein cœur de la cité lombarde. Il aura fallu vingt-cinq ans de travaux – débutés sous la monarchie et achevés sous le fascisme – pour que la ville se dote de cet édifice monumental. Non loin de là, la « squadra rialzo », ancien atelier de réparation ferroviaire, recèle des trésors de la grande époque des chemins de fer.